tube


tube

tube [ tyb ] n. m.
• 1611; « voûte » mot région. (Nord) 1453; lat. tubus
1Appareil de forme cylindrique, ou conduit à section circulaire, généralement rigide (verre, quartz, plastique, métal), ouvert à une extrémité ou aux deux. Calibre d'un tube. Tubes de verre. Échafaudage en tubes ( tubulaire) . TUBE À ESSAI, cylindrique et fermé à un bout. ⇒ éprouvette. Tube compte-gouttes ouvert aux deux bouts. pipette. Tube gradué. Tube capillaire d'un baromètre. Méd. canule, drain, sonde.
Tuyau de métal. Tubes d'une canalisation ( canal, conduite, pipeline) . Tubes d'une machine, d'une chaudière. tubulure. Loc. (1935) À plein(s) tube(s) : à pleine puissance (cf. À plein régime). « l'électrophone à plein tube » (Mallet-Joris). Fig. Déconner à pleins tubes.
Partie cylindrique d'une arme à feu, par où passe le projectile. Tube d'un canon. Cylindre métallique pour le lancement des fusées, des torpilles. Tubes lance-torpilles, lance-fusées.
Électron. Tube électronique : enceinte dans laquelle sont produits des électrons par l'émission thermoélectronique d'une cathode chauffée ( filament) et qui contient une ou plusieurs autres électrodes destinées à capter ou régler le courant électronique. Tube à vide, dans lequel la pression trop faible ne permet pas une ionisation des gaz résiduels ( diode, pentode, tétrode, triode) . Tube à gaz, dans lequel le gaz résiduel peut être ionisé par le courant électronique. Tubes amplificateurs, redresseurs, oscillateurs. Tube à cathode froide : tube à gaz dans lequel l'amorçage de l'ionisation s'effectue par décharge disruptive. Tube (de, au) néon. Tube de Crookes : tube à cathode froide dans lequel le faisceau électronique frappant l'anode ( anticathode) provoque l'émission de rayons X. Tube de Coolidge : tube à vide dans lequel l'impact du faisceau électronique sur l'antichambre provoque l'émission de rayons X. Tube cathodique, dont le faisceau électronique, concentré et dévié, vient frapper un écran électroluminescent ( luminophore) afin d'y reproduire une image ( oscilloscope; console, écran) . Tube d'un téléviseur, tube couleur. Tube analyseur : tube à vide comprenant une surface photosensible permettant de transformer une image en signal électrique. ⇒ iconoscope. Tube de Pitot, servant à mesurer les vitesses d'écoulement des fluides.
Fam. et vieilli Téléphone. Coup de tube. (1901) Turf Tuyau (4o). (1958) Arg. mus. Chanson, disque à succès. Le tube de l'été.
2(1611) Organe creux et allongé. Anat. Tube digestif : ensemble des conduits de l'appareil digestif (bouche, pharynx, œsophage, estomac, intestin grêle, gros intestin, anus) par lesquels passent et sont assimilés les aliments. Tubes urinifères. Bot. Tube criblé : petit conduit de la sève élaborée, chez les plantes vasculaires. ⇒ vaisseau. Tube pollinique : prolongement qu'émet le grain de pollen tombé sur le stigmate et par lequel il atteint l'ovule. Les tubes du bolet.
3Conditionnement cylindrique rigide fermé par un bouchon (pour contenir des solides, des poudres). Tube d'aspirine. Tube de rouge (à lèvres), l'étui cylindrique qui protège le bâton.
Emballage cylindrique souple à petit goulot fileté pour recevoir un bouchon à vis, au fond formé d'un repli plat, destiné à contenir une matière pâteuse qui sort sous la pression des doigts. Tubes de peinture. Tube de dentifrice, de lait condensé. « Mathieu pressa sur un tube et un cylindre de pâte rose sortit en chuintant » (Sartre). Mayonnaise en tube.
4(1878) Anciennt Chapeau d'homme dont la calotte est en forme de tube. haut-de-forme, tuyau (de poêle).

tube nom masculin (latin tubus) Conduit pour fluides, généralement cylindrique, aux parois constituées d'un matériau homogène (verre, métal). Conditionnement cylindrique, rigide pour contenir des poudres ou des substances solides : Tube de cachets d'aspirine. Emballage allongé, malléable pour contenir une substance pâteuse que l'on fait sortir par pression des doigts : Un tube de pâte dentifrice. Familier. Chanson, disque à grand succès. Familier et vieux. Chapeau haut de forme. Populaire. Métro. Populaire. Téléphone. Anatomie Canal ou conduit naturel. Armement La bouche à feu proprement dite. Biologie Nom de divers organes creux cylindriques tels que la base de certaines corolles gamopétales, les organes sporifères des bolets, les podia des oursins, etc. Chimie Appareil de chimie, en verre, à allure cylindrique allongée, dans lequel on place ou on fait circuler des fluides. Électronique Enceinte en verre, en céramique ou en acier, à vide poussé ou contenant un gaz sous faible pression, qui comporte plusieurs électrodes entre lesquelles circulent des charges électriques, et destinée à engendrer, amplifier, moduler ou démoduler des signaux électriques. ● tube (expressions) nom masculin (latin tubus) Familier. (À) plein(s) tube(s), au plus fort de sa puissance sonore. Tube à choc, installation d'essais aérodynamiques constituée par un tube dans lequel se déplace une onde de choc à une vitesse hypersonique. Tube de direction, enveloppe cylindrique rigide contenant la colonne de direction. Tube de pont, synonyme de trompette. Tube à gaz, ampoule remplie d'un gaz à faible pression tel que néon ou vapeur de mercure, contenant plusieurs électrodes et servant principalement au redressement des courants alternatifs. Tube à vide, ampoule vidée d'air et comprenant au moins deux électrodes entre lesquelles s'établit, dans certaines conditions, un courant d'électrons. Tube contourné du rein, chacun des tubes qui font suite à la capsule de Bowman et dont l'ensemble constitue le tubule rénal. Tube prolongateur, conduite verticale reliant la tête de puits sous-marine à la plate-forme de forage et dont la principale fonction est la remontée de la boue de forage. Tube de champ, surface formée par les lignes du champ qui s'appuient sur un contour fermé. Tube à rayons X, appareil produisant des rayons X. (Il comprend une cathode émettant des électrons qui, accélérés par un champ électrique, viennent frapper une anticathode métallique ; une émission de rayons X en résulte.) Tube de Pitot, instrument servant à mesurer la vitesse d'écoulement d'un fluide. Tube analyseur, tube à vide comprenant une cible photosensible sur laquelle un objectif projette une image et qui, par balayage de cette image, représente par un signal électrique les caractéristiques lumineuses de ses différents points. Tube image ou tube synthétiseur, tube employé en télévision pour assurer la synthèse d'une image. Tube à masque, tube image permettant la synthèse d'une image en couleurs grâce à un écran porteur de luminophores des trois couleurs (rouge, vert, bleu) et à une plaque percée de milliers de petits trous dont chacun ne laisse passer que le faisceau d'électrons correspondant au luminophore d'une couleur déterminée. Tube à ailettes, tube muni de lamelles longitudinales ou transversales destinées à augmenter la transmission de chaleur d'un échangeur. Tube d'eau, chacun des tubes dans lesquels circulent les gaz chauds dans une chaudière. ● tube (synonymes) nom masculin (latin tubus) Automobile. Tube de pont
Synonymes :
Pétrole. Tube prolongateur
Synonymes :

tube
n. m.
d1./d Conduit généralement rigide, à section circulaire et d'un petit diamètre; appareil cylindrique, ouvert à une ou aux deux extrémités et servant à divers usages. Tube d'une canalisation.
Tube à essai, en verre, fermé à un bout et utilisé notam. en chimie.
|| Tube électronique ou tube à vide: ampoule contenant au moins deux électrodes entre lesquelles peut s'établir un courant électrique.
Tube luminescent, tube fluorescent: tube de verre rempli d'un gaz, pour l'éclairage.
Tube cathodique, dans lequel un faisceau d'électrons balayant un écran fluorescent (pinceaux d'électrons) permet de visualiser des signaux.
|| PHYS Tube de Pitot, pour mesurer la vitesse d'écoulement d'un fluide.
d2./d Fam. Chanson, disque à succès.
d3./d Conduit naturel.
|| ANAT Tube digestif: V. encycl. digestif.
|| BOT Tube criblé: conducteur de la sève élaborée.
Tube pollinique: prolongement émis par le grain de pollen au cours de sa germination et par lequel il atteint l'oosphère de l'ovule.
d4./d Emballage cylindrique fermé par un bouchon. Tube de dentifrice.

⇒TUBE, subst. masc.
A. — 1. Élément de conduite creux et rigide, de section circulaire. Synon. tuyau. Tube sans soudure; tube de canalisation; tube d'une chaudière. Dans une rue neuve que l'on fait; on fait un égout, on pose des tubes de gaz (Cl. BERNARD, Notes, 1860, p. 65). Le plus vaste des deux récipients, d'aspect large et trapu, est la chaudière. Là se vaporise le vin. Le plus petit, de forme cylindrique, est le réfrigérant où se congèle la vapeur saturée d'alcool. Deux tubes relient entre eux ces deux corps (PESQUIDOUX, Chez nous, 1921, p. 52).
2. P. ext.
a) Tuyau cylindrique rigide entrant dans la fabrication de certains objets manufacturés. Il y a des usines qui fabriquent des tubes métalliques, ou des pneus ou des selles de cuir, mais il n'y a pas d'industriels qui prétendent construire entièrement une bicyclette (RUYER, Esq. philos. struct., 1930, p. 243). Les mains collées aux tubes nickelés de son fauteuil, Liou-Ti-Yu, en effet, attendait (MALRAUX, Cond. hum., 1933, p. 260).
b) Objet creux et rigide, de forme cylindrique. C'est le thé des Indiens. Il consiste en une infusion de feuilles séchées au feu, et on l'aspire comme les boissons américaines au moyen d'un tube de paille (VERNE, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 154). Si nous la regardons attentivement [la lune], par exemple à travers un tube de carton ou une lunette, nous verrons que son diamètre apparent reste constant (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 35).
En tube. En forme de tube. Jeu de clés en tube. Il chercha dans sa poche un reste de papier, le roula en tube, longuement, comme il eût fait d'une cigarette, aspira comme s'il l'eût fumée (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 96).
B. — 1. Conduit de section circulaire ou appareil de forme cylindrique, creux, souple ou rigide, ouvert à une extrémité ou aux deux. Parois d'un tube; tube de métal, de plastique, de verre. Cottard avait recommandé qu'on prît sa température. On alla chercher un thermomètre. Dans presque toute sa hauteur le tube était vide de mercure (PROUST, Guermantes 2, 1921, p. 299). La respiration, je la prends dans ce masque. Un tube en caoutchouc me relie à l'avion, tout aussi essentiel que le cordon ombilical (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p. 278).
2. Spécialement
a) AÉRODYNAMIQUE. Tube à choc. Installation permettant de produire, au sein d'un gaz, des ondes de choc se déplaçant à très grande vitesse, à des fins de mesure ou d'expérimentation (d'apr. Spatiologie 1985).
b) AGRIC. Tube fumigène. Artifice agricole de forme cylindrique dont la combustion produit une fumée dense séjournant au voisinage du sol pour empêcher la formation de gelée blanche (d'apr. GDEL).
c) ARMUR. Partie cylindrique d'une arme à feu par où passe le projectile éjecté. Fusil à long tube; tube de mortier. Un grenadier parvient à mettre le feu au tube. Aussitôt la couleuvre de bronze dégorge ses entrailles (CHATEAUBR., Natchez, 1826, p. 276). Les fusiliers réglaient déjà le canon de 100, qui s'inclinait doucement sur son berceau. On tirerait à vue, de plein fouet, le tube était horizontal (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 302). P. méton. Fusil. Le chasseur prend son tube (...). Il l'élève au niveau de l'œil (...). Le coup part, l'éclair brille, et la foudre le suit (DELILLE, Homme des champs, 1800, p. 44). Alors l'autre lentement porta à son épaule un long tube sur lequel sa tête, comme morte, sembla tomber inanimée et l'éleva progressivement dans la direction de Guerriot qui, nullement inquiet, le regardait faire sans bouger (PERGAUD, De Goupil, 1910, p. 147).
P. anal. Cylindre métallique creux servant au lancement d'un projectile auto-propulsé. Tube lance-fusée. Plate-forme (...) de tubes lance-torpilles (LE MASSON, Mar., 1951, p. 36).
d) AUTOMOBILE
Tube de direction. Manchon cylindrique, rigide, allant du volant au boîtier, et contenant la colonne de direction (d'apr. GDEL).
Tube de réaction/de poussée. ,,Gros tube dont une extrémité est boulonnée sur le carter du différentiel et l'autre liée au châssis par un palier à rotule, et dans lequel passe l'arbre de transmission pour assurer une liaison oscillante entre le pont et le châssis, tout en transmettant la poussée longitudinale développée par les roues motrices`` (Industries 1986). Buick est resté fidèle à la formule de propulsion par tube de poussée et réaction à cardan unique situé à l'arrière de la boîte de vitesses (TINARD, Automob., 1951, p. 388).
Loc. fig., fam. À plein(s) tube(s). Avec toute la puissance du moteur. Faire fonctionner une machine, rouler à pleins tubes. C'est [une lueur] toujours à la même distance, là-bas devant. On dirait que ça ne bouge pas et on ne peut pas l'atteindre. Pourtant, on gaze à plein tube! (GIONO, Poids du ciel, 1938, p. 63).
P. ext. Complètement, le plus possible. Synon. au maximum. Travailler à plein tube. C'est toujours ainsi les voyeurs... ça se régale d'abord à plein tube... ça en perd pas un atome et puis quand la fête est finie... alors ça s'indigne! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 600).
Déconner à pleins tubes (vulg.). Dire ou faire beaucoup de bêtises. C'est un volcan! (...) Moi-même parfois, elle m'épouvante!... La voilà partie!... Et je me monte!... Et je me tarabuste!... Et je bafouille!... Et j'en perds la tête!... Et je te déconne à pleins tubes! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 497).
e) CHIM. Appareil généralement en verre, d'allure cylindrique, de formes et de fonctions diverses, dans lequel on place ou on fait circuler des fluides. Tube compte-gouttes; tube gradué; chauffer un tube; manipuler des tubes. Faire développer de la levure de bière dans un tube fermé et chauffé (Cl. BERNARD, Notes, 1860, p. 168):
1. ... il scelle à la flamme l'un des tubes, tandis qu'il laisse ouverte la pointe de l'autre, servant de témoin. Les animalcules ayant, au bout de quelques jours, apparu dans le tube fermé aussi bien que dans le tube ouvert, Leeuwenhoeck en conclut que les expériences de Redi, si elles valent pour les insectes, ne valent pas pour les animalcules...
J. ROSTAND, Genèse vie, 1943, p. 31.
En partic. Tube de sûreté. Tube à fermeture hydraulique, fixé à un appareil pour empêcher le passage d'un liquide d'un vase dans un autre, en cas de variation de pression. (Dict. XXe s.). Tube à essai.
f) ÉLECTRONIQUE
Tube (électronique). Dispositif constitué d'une ampoule de verre, de céramique ou de métal, à vide poussé ou contenant un gaz sous faible pression, renfermant des électrodes entre lesquelles circulent des charges électriques, et destiné à engendrer, amplifier, moduler ou démoduler des signaux électriques. Synon. lampe électronique. Tube à vide, à gaz; tube à décharge; tube amplificateur, modulateur, oscillateur, redresseur, régulateur de potentiel. Après avoir vu les avantages des horloges à quartz, voyons en regard des pendules leurs inconvénients. Comme tous les appareils comportant des tubes électroniques, elles restent compliquées et délicates (DECAUX, Mesure temps, 1959, p. 87). Dès que furent découvertes les propriétés amplificatrices des tubes électroniques, de nombreux techniciens cherchèrent à les utiliser pour produire des ondes courtes (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 277).
Tube fluorescent, tube au mercure, tube à/au néon, à l'argon. Appareil d'éclairage constitué d'un cylindre de verre rempli de vapeur de mercure (à laquelle peut s'ajouter un mélange de gaz rares) sous faible pression et traversé par un flux d'électrons où les radiations ultraviolettes ainsi produites sont transformées en lumière visible par l'emploi de matières fluorescentes. Je descendis un escalier en colimaçon, une porte céda et je fus jeté dans la galerie des machines, sourdement éclairée en bleu par des tubes au mercure (MORAND, New-York, 1930, p. 195). L'invention par Georges Claude des tubes luminescents à gaz rarescommunément appelés tubes au néon (seul utilisé à l'origine) bien qu'ils recourent maintenant à d'autres gaz, notamment à l'héliumpermet des développements graphiques innombrables (Arts et litt., 1935, p. 30-19).
Tube à rayons cathodiques, tube cathodique. Tube électronique convertisseur de signal électrique en image dans lequel le faisceau d'électrons émis et modulé est dirigé vers un écran pour produire une image visible ou détectable par d'autres moyens. Convenablement adaptés, les tubes cathodiques sont les éléments centraux des récepteurs de télévision et des indicateurs de radar (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 282).
g) GÉOL. Tube conducteur, tube-guide. Tube en tôle de grand diamètre, engagé dans les terrains superficiels et permettant d'amorcer le travail de forage (d'apr. Industries 1986).
h) MÉD., CHIR. Tuyau, souple ou rigide, utilisé pour pénétrer dans un conduit ou une cavité naturel(le) afin d'y introduire ou d'en extraire certaines substances ou de permettre le passage de certains instruments. Tube bronchique, pharyngé; tube de trachéotomie. Le docteur, laissant la blessure en observation, se contentait donc de la panser (...) après avoir placé au fond de la plaie un drain, un tube de caoutchouc, pour l'écoulement du pus (ZOLA, Débâcle, 1892, p. 490). Les propriétés bactéricides des rayonnements à très hautes doses peuvent être utilisées industriellement à des fins de stérilisation (...): stérilisation du catgut, des tubes plastiques de perfusion (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 235).
i) MUS. Tuyau d'un instrument à vent. Tube coulissant d'un trombone à coulisse. J'ai fait faire un instrument, en forme de flûte à bec, ou un sifflet, dont le tube étoit cylindrique, et sans trous latéraux (CUVIER, Anat. comp., t. 4, 1805, p. 460). La trompette doit son timbre clair et brillant à la perce étroite (...) de son tube (CANDÉ 1961, p. 249).
Loc. pop., fam. À plein(s) tube(s). Avec toute la puissance sonore (d'apr. ROB. 1985). Synon. à pleins tuyaux (v. tuyau C 2). Mettre la radio à pleins tubes. La ziziqu' châble à pleins tubes (MARCUS, Quinze fables, 1947, p. 8).
j) OPT. Cylindre creux de certains instruments portant les lentilles. Tube d'un microscope, d'une longue-vue. Le tirage allonge le tube d'une lunette portative (COMTE, Catéch. posit., 1852, p. 118). Une lumière sulfureuse de fin de monde entrait par la baie, faisant jouer son reflet le long du tube du télescope braqué vers le ciel (PEYRÉ, Matterhorn, 1939, p. 25).
k) PHYSIQUE
Tube à rayons X, tube radiogène, tube (de) Coolidge/de Crookes. Appareil constitué d'une cathode émettant un faisceau d'électrons qui, accélérés par un champ électrique, viennent frapper une anticathode métallique qui émet le rayonnement X. La source de rayons X utilisée (...) est un tube Coolidge (J. VERNE, Vie cellul., 1937, p. 146). L'étude des décharges dans les tubes de Crookes provoquant l'apparition des « rayons cathodiques » indiquait que l'électricité négative est toujours transportée par de petits corpuscules extraordinairement légers auxquels on prit peu à peu l'habitude de réserver le nom d'électrons (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 130).
Tube capillaire. V. capillaire1.
Tube de champ/de force. ,,Tube formé par les lignes de force passant par tous les points d'une courbe fermée située sur la surface d'un conducteur chargé, ou dans un champ quelconque de vecteurs`` (UV.-CHAPMAN 1956).
MÉCAN. DES FLUIDES. Tube de Darcy/de Pitot. Instrument constitué d'un tube dont une extrémité se présente ouverte, face à un courant fluide, et qui permet, par évaluation de la différence entre la pression dynamique et la pression statique, de déterminer la vitesse du fluide (d'apr. Hydrol. 1978).
l) TECHNOLOGIE
Tube acoustique. Tuyau permettant de communiquer à travers une cloison, une vitre. Synon. tuyau acoustique (v. tuyau C 2). Quand on vient le consulter (...), il porte à sa bouche l'extrémité d'un porte-voix, je veux dire: d'un tube acoustique, qui traverse le vitrage, et dont la consultante met l'autre extrémité à son oreille (GIDE, Journal, 1914, p. 438). L'auto ne démarra pas. Ferral saisit le tube acoustique. Pas de réponse: il n'avait plus de chauffeur, plus de valet (MALRAUX, Cond. hum., 1933, p. 243).
Tube pneumatique. Tube dans lequel on utilise la force de l'air comprimé pour le transport de messages d'un bureau de poste à un autre, d'un service à un autre. Un réseau de tubes pneumatiques pour l'expédition des bulletins de demande de livres a été installé dans tout le magasin (CAIN, Transform. B.N., 1959, p. 41).
P. méton., fam., vx. Message envoyé par un tube pneumatique. Synon. pneumatique (v. ce mot II B). Comme Françoise n'avait pas eu le temps d'envoyer un « tube » à sa fille, elle nous quitta dès après le déjeuner (PROUST, Guermantes 2, 1921, p. 308).
m) Arg., pop., vieilli. Téléphone. Synon. fam. fil. Filer, recevoir un coup de tube. Pour gagner du temps, j'ai donné quelques coups de tube (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, [1953], p. 67 ds CELLARD-REY 1980).
n) TURF. Synon. de tuyau (v. ce mot B 3 b ). (Dict. XXe s.). P. ext. Renseignement confidentiel (Dict. XXe s.). Synon. tuyau (v. ce mot B 3 b ).
C. — P. anal.
1. ANAT. [Chez l'homme et chez l'animal] Canal ou conduit naturel. Tubes urinifères. Dans les radiaires, (...) on aperçoit encore des organes qui paroissent destinés à la respiration (des tubes ou espèces de trachées aquifères) (LAMARCK, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 197). Les différents segments du tube rénal (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 694).
En partic. Tube digestif. Partie de l'appareil digestif allant de la bouche à l'anus, différencié en plusieurs parties chez les animaux supérieurs, que traversent les matières alimentaires pour y subir les transformations qui les rendent assimilables. L'air libre caresse la peau; l'eau de source rend le même service au tube digestif (AMIEL, Journal, 1866, p. 249). Le tube digestif (...) se compose de la bouche, l'œsophage, l'estomac, l'intestin grêle, le gros intestin (ADR.-LEGR. 1981).
Arg. ,,Gosier, nez, estomac`` (ESN. 1966).
2. BOTANIQUE
Tubes criblés. V. criblé I B 1.
Tube pollinique. Filament issu de la germination d'un grain de pollen. Quant à l'acte même de fécondation à partir du moment où le tube pollinique est au contact de l'ovule, aucun élément n'en est connu (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 537).
♦ Chacun des petits tuyaux parallèles qui garnissent la surface inférieure des champignons du genre Boletus. (Dict. XIXe et XXe s.).
♦ Partie inférieure tubuleuse de certains calices ou d'une corolle à pièces soudées (d'apr. GATIN 1924).
3. CYCL. ,,Pneu de compétition, de faible diamètre, dont la chambre à air est fermée dans une enveloppe cousue, et coiffée d'une chape légère de caoutchouc`` (PETIOT 1982). Tubes trop légers, qui crevaient sur les silex (R. DIEUDONNÉ, Bordeaux-Paris, 1923, ds PETIOT 1982).
4. HABILLEMENT
a) Vieilli, fam. Chapeau haut de forme. Synon. pop. tuyau de poële. Halliez (...) tend au garçon sa canne, son tube, son foulard, se dégante posément, jette son pardessus sur le divan (MARTIN DU G., Devenir, 1909, p. 35). Le Lorrain, souriant et mobile, la poitrine empesée barrée du cordon rouge, son tube constamment à la main, contrastait avec la masse débonnaire de son prédécesseur (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 261).
b) [En appos. ou comme 2e élém. d'un nom comp., avec valeur d'adj.]
Col tube. ,,Col droit assez haut`` (GDEL).
Jupe(-) tube, robe(-)tube. Jupe, robe droite dont la taille et le bas ont le même diamètre. Aujourd'hui en robe tube, la femme adoptera peut-être, l'hiver prochain, la ligne « œuf » (L'Express, 19 avr. 1976, p. 143, col. 1). Robe T-shirt décolleté bateau, en jersey de coton à jupe-tube côtelée (Elle, 15 févr. 1982, p. 60, col. 1).
Jean(-)tube, pantalon(-)tube. Jean, pantalon droit et étroit. Stella, tout en rouge, a choisi un pull capuchon et un jean tube (Elle, 13 sept. 1976, p. 35, col. 2). À gauche, un ensemble, pantalon-tube et cape-pèlerine (...) en jersey de laine côtelé (Elle, 5 sept. 1977, p. 70).
5. INDUSTR. DES EMB.
a) Conditionnement cylindrique rigide, en métal, plastique ou verre, fermé à l'une de ses extrémités et muni d'un bouchon à l'autre, utilisé pour contenir des poudres ou des substances solides. Tube d'aspirine, de cachets, de granules homéopathiques, de vaccin; tube de vanille en poudre. J'ai de quoi hâter le dénouement, si je souffre trop. (Il désigna une armoire.) Deux tubes de véronal. Je fais dissoudre, je bois, et c'est fini (MONTHERL., Pitié femmes, 1936, p. 1180).
Tube de rouge à lèvres/de fard. Étui constitué de deux cylindres emboîtés, l'un contenant le bâton de rouge et l'autre servant de capuchon. Les femmes se recoiffent ou jouent du tube de fard (PONGE, Parti pris, 1942, p. 53).
b) Conditionnement cylindrique souple, en métal ou en plastique, dont le fond est formé d'un repli plat, et l'autre extrémité est munie d'une petite ouverture filetée sur laquelle s'adapte un bouchon à vis, destiné à contenir des substances semi-liquides ou pâteuses que l'on fait sortir par pression des doigts. Tube de lait concentré; tube de peinture. Il vida un tube de bleu sur sa palette (ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 43):
2. ... chez Kochinski, le plus grand parfumeur de la ville, un (...) S.S. entra et demanda un tube de pâte dentifrice. « Avez-vous l'enveloppe? » questionna le vendeur, en montrant du doigt l'écriteau officiel où l'on pouvait lire que tout client était tenu de rendre le vieux tube pour en obtenir un neuf.
AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 323.
6. TRANSP., vieilli. Le métro de Londres. Moi, je remontais Battersea Road car j'avais découvert un « tube » direct qui me menait chez moi sans changements (VIALAR, Pt jour, 1947, p. 377). [Désigne le métro de Paris] L'année 1910, celle des inondations de Paris, fut peut-être la plus sinistre de toutes (...) la Seine commença de s'insinuer par la ligne des Moulineaux et celle d'Austerlitz, puis se rua tout à coup dans l'immense tube inachevé, béant, du Nord-Sud (BERNANOS, Gde peur, 1931, p. 399).
D. — RADIO-TÉLÉV., SPECTACLES, fam. Chanson, musique qui connaît un très grand succès de durée variable. Faire un tube; tube de l'été. On peut réaliser un tube disco avec « La vie en rose » (Le Point, 13 août 1979, p. 64, col. 2).
Prononc. et Orth.:[tyb]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1460 « voûte » (21 juin, Reg. aux Publicat., Cahier des charges de la fiolle du Beffroy, A. Tournai ds GDF. Compl.); 2. a) 1611 « appareil en forme de cylindre creux, tuyau » (COTGR.); b) 1814 tubes de sûreté (NYSTEN); 1823 tube capillaire (BOISTE); 1845-46 tube de Pitot (BESCH.); c) 1935 à pleins tubes « à toute vitesse » (SIMONIN, J. BAZIN, Voilà taxi! p. 75); 1936 déconner à pleins tubes (CÉLINE, loc. cit.); 3. a) 1800 « fusil » (DELILLE, loc. cit.); 1826 « partie d'une arme à feu par où passe le projectile » (CHATEAUBR., loc. cit.); b) 1890 tube lance-torpille (LEDIEU, CADIAT, Nouv. matér. nav., p. 4); 4. a) 1812 tube acoustique (MOZIN-BIBER); b) 1844 « tuyau d'un instrument de musique à vent » (BERLIOZ, Instrument., p. 102); c) 1895 tube optique (in Année sc. et industr. ds ROB. 1985); 5. a) 1896 tube de Crookes (in Année sc. et industr., 1897, p. 55, ibid.); 1960 tube de Coolidge (Électron.); b) 1906 tube de Branly (Pt Lar.); c) 1912 tubes à néon (M. DE NANSOUTY, Actualités scientifiques, pp. 169-170 ds QUEM. DDL t. 15); d) 1923 tube à vide (Lar. univ.); e) 1939 tube cathodique (22 avr., R. gén. de l'électr., t. 45, n° 16, p. 506); f) 1952 tube électronique (La Croix, 7 nov., p. 3, col. 8); 6. 1901 « tuyau, renseignement confidentiel » (BRUANT, s.v. renseignement); 7. 1952 coup de tube « appel téléphonique » (ds ESN.); 8. 1947 à pleins tubes « avec toute la puissance de l'appareil » (MARCUS, loc. cit.); 9. 1960 « chanson à succès » (Marie-Claire, avr. ds DUPRÉ 1972). B. 1. a) 1775 tube intestinal « ensemble des organes de l'appareil digestif » (BUFFON, Oiseaux, t. 3, p. 151); 1830 tube digestif (Encyclop. méthod. Méd.); b) 1890 tubes urinifères (Lar. 19e Suppl.); c) 1892 tubes de Malpighi (GUÉRIN); 2. vers 1865 « le gosier » (ds ESN.); 1866 « l'estomac » (DELVAU, p. 389); 3. a) 1771 bot. (Trév.); b) 1892 tubes criblés (GUÉRIN); id. tube pollinique (BAILLON t. 4); 4. 1883 tubes de couleurs (HUYSMANS, Art mod., p. 147). C. 1868 « chapeau d'homme » (ds ESN.). D. 1. 1896 single tube « pneu de compétition de faible diamètre » (Le Vélo, 20 nov. ds PETIOT 1982); 1901 tube « id. » (Vie au grand air, 28 avr., ibid.); 2. 1931 « métro à Paris » (BERNANOS, loc. cit.). Empr. au lat. tubus « tuyau, canal, tube, conduit ». D 1 empr. à l'angl. single-tube (v. NED Suppl.2); 2 p. réf. à l'angl. tube qui désigne le métro londonien (1900 ds NED). Fréq. abs. littér.:543. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 061, b) 492; XXe s.: a) 381, b) 910.
DÉR. 1. Tubard, subst. masc., pop. [Corresp. à supra B 2 n] Indication, information confidentielle. Synon. tuyau. J'avais un petit tubard à propos d'un façonnier, un petit bricoleur en chambre (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 377). []. 1re attest. 1919 (ESNAULT, Notes compl. Poilu, 1956); de tube, att. en arg. au sens de « renseignement confidentiel » en 1901 (v. ESN.). 2. Tuber, verbe trans. a) Arg. ) ,,Téléphoner`` (CELLARD-REY 1980). ) Donner un pronostic (aux courses); donner une information, un renseignement (d'apr. CELLARD-REY 1980). b) Méd., chir. Pratiquer un tubage (d'apr. QUILLET 1965). c) Technol. Procéder à un tubage (v. ce mot B 1). Voir CHARTROU, Pétroles natur. et artif., 1931, p. 55. [tybe], (il) tube [tyb]. 1res attest. a) ) 1489 part. passé fer tubé (Ordonnance, août ds LITTRÉ), ) 1842 « garnir de tubes un trou de sonde » (Ac. Compl.), ) 1933 « garnir l'intérieur d'une bouche à feu d'un tube en acier » (Lar. 20e), 1965 « placer un tube dans le larynx pour faciliter la respiration » (QUILLET), b) ) 1960 « renseigner, vendre des pronostics » (LE BRETON), ) 1966 « téléphoner » (SAN ANTONIO, Au suivant de ces messieurs, p. 135 ds CELLARD-REY 1980); de tube, dés. -er. 3. Tubiste, subst. masc. et adj. a) (Employé des postes) chargé de la manipulation des appareils à air comprimé acheminant les pneumatiques. (Dict. XXe s.). b) (Ouvrier) qui fabrique des tubes (d'apr. Termes nouv. Sc. Techn. 1983). c) (Ouvrier) qui travaille sous l'eau, dans un caisson à air comprimé. Les lésions articulaires dues au travail dans l'air comprimé et constatées chez des ouvriers tubistes ont été décrites depuis longtemps (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p. 574). [tybist]. 1res attest. a) 1910 « employé des postes chargé de la manipulation des appareils à air comprimé acheminant les pneumatiques » (Lar. pour tous), b) 1952 « ouvrier qui travaille dans un caisson à air comprimé » (GRUSS); de tube, suff. -iste.
BBG. — BRÜCKER (Fr.). Die Blasinstrumente in der altfrz. Literatur. Giessen, 1926, p. 24. — DUB. Dér. 1962, p. 42 (s.v. tubis). — HOTIER Cirque 1973 [1972] p. 130. — MONLEON (M.-M. de). Dossiers de mots. Néol. Marche. 1979, n° 15, p. 88. — QUEM. DDL t. 3, 6 (et s.v. tuber), 9, 15, 23, 25, 30, 38, 40, 41.

tube [tyb] n. m.
ÉTYM. 1611; « voûte », mot régional (Nord), 1460; lat. tubus « tuyau, canal, tube ».
A
1 Appareil de forme cylindrique, ou conduit à section circulaire, généralement rigide (verre, quartz, plastique, métal), ouvert à une extrémité ou aux deux. || Diamètre intérieur d'un tube. Calibre. || Parois d'un tube.Phys., chim. || Tubes de verre, de formes variées, pour les travaux de laboratoire.Tube à essai, cylindrique et fermé à un bout. Éprouvette. || Tube compte-gouttes ouvert aux deux bouts. Pipette. || Tube gradué. || Tube en V, en T, en W; en S ( Siphon). || Tube adducteur, tube à boules. || Tube capillaire d'un baromètre, d'un thermomètre à mercure. Colonne, ménisque. || Chauffer un tube. || Tube « chaud-froid ». || Manipuler (cit. 2) des tubes et des fioles.Méd., chir. || Tube à injection, pour drainer. Canule, drain, sonde.
tableau Vocabulaire de la chimie.
Techn. (Cour. : tuyau). Tuyau (de métal, de matière plastique, etc.). || Tube sans soudure. || Aléser un tube. || Les tubes d'une canalisation ( Canal, conduite, pipeline), d'un puits artésien, d'un puits de pétrole. || Tubes d'une machine, d'une chaudière (tubulaire). Cuissard, tubulure.Autom. || Tube de poussée : manchon qui enveloppe l'arbre de transmission. — ☑ Loc. fig. (1935). À pleins tubes, avec toute la puissance du moteur (→ aussi ci-dessous, 4.).
Partie cylindrique allongée d'une arme à feu par où passe le projectile (balle, obus…). || Le tube d'un fusil. Canon. || Fusil à long tube.Par ext., fam. Le fusil lui-même. || Tube lance-torpilles : cylindre métallique pour le lancement des torpilles. || Tube lance-fusées, lance-roquettes. Bazooka.Jouet d'enfant, tuyau pour lancer des boulettes de papier. Canonnière, sarbacane.
Tube ou tuyau acoustique : porte-voix. || Tube acoustique d'un avion.(1895, tube optique, in Année sc. et industr.). || Tube de lorgnette. || Tube télescopique.Tube-allonge d'un appareil de photo.
(1896, tube à décharge, in Année sc. et industr. 1897, p. 63; tube de Crookes, in Années sc. et industr. 1897, p. 55). || Tubes électroniques, tubes à vide, à deux ou plusieurs électrodes (diode, triode, pentode, etc.) où la cathode émet des électrons par effet thermo-électronique. Transistor. || Tubes amplificateurs, oscillateurs. Klystron, magnétron. || Tube à décharges électriques, muni d'électrodes, contenant un gaz ou une vapeur à une pression convenable. || Tube luminescent, fluorescent, pour l'éclairage. || Tube au néon, à l'argon… || Tube à décharge, ne laissant passer le courant que dans certaines conditions bien définies et pouvant servir de régulateur. || Tubes redresseurs, régulateurs de potentiel. || Tube cathodique, où les pinceaux d'électrons déviés par un champ électrique visualisent un signal par fluorescence d'un écran. Oscillographe. || Tubes à rayons X (→ Radioélectrique, cit.) : tube de Crookes, tube de Coolidge, où les rayons cathodiques provoquent l'émission de rayons X. || Cathode et anticathode d'un tube à rayons X. || Tube à image « orthicon », tube iconoscope. Télévision.Cour. || Tube au néon, tube de néon : tube fluorescent (utilisé pour l'éclairage). Néon (cit. 1).
1 (…) ces blocs en ciment, ces cubes hideux, sans vie, où dans le désespoir glacé, sépulcral, qui filtre des éclairages indirects, des tubes de néon, flottent de sinistres objets de cabinets de dentiste, de salles d'opération…
N. Sarraute, le Planétarium, 1959, p. 18.
Techn. || Tube de Pitot, servant à mesurer les vitesses d'écoulement des fluides.
2 Fam., vx. Pneumatique (message envoyé par tube pneumatique). Pneu.
2 Comme Françoise n'avait pas eu le temps d'envoyer un « tube » à sa fille, elle nous quitta dès après le déjeuner.
Proust, le Côté de Guermantes, Pl., t. II, p. 308.
Pop. Téléphone. || « Pour gagner du temps, j'ai donné quelques coups de tube » (A. Simonin, Touchez pas au grisbi, p. 67). Tuber.
(1901). Turf. Tuyau. Tubeur.Par ext. Renseignement confidentiel.
3 Vous n'avez pas d'autre tube sur le conseiller Rousski (russe) ?
Vladimir Volkoff, le Retournement, p. 138.
3 (V. 1960). Argot (mus.). Chanson, pièce à succès.Succès durable, dans l'industrie du spectacle, au théâtre. || Ça a fait un tube.
4 (…) son dernier disque, celui de la chanson lugubre, avait fait « un tabac », il allait devenir « un tube », se propulser en tête du « hit-parade ».
Jean-Louis Curtis, l'Horizon dérobé, t. II, p. 73.
4 Loc. (1935). Fig., fam. À plein(s) tube(s) : avec toute la puissance de l'appareil (radio, électrophone, etc.).
5 L'électrophone à plein tube et le téléphone décroché à cause des voisins qui auraient pu être tentés de réclamer.
F. Mallet-Joris, le Jeu du souterrain, 1974, p. 174.
5 Sc. (idée de forme cylindrique). || Tube de champ, de force : portion de l'espace enveloppée par l'ensemble fermé des lignes de champ.
B
1 (1770, Buffon). Organe creux et allongé.Tube digestif (cit. 1) : organe qui traverse le corps de la bouche à l'anus, apparaissant chez le ver, différencié en plusieurs parties chez les animaux supérieurs, et dont la fonction est de transformer les aliments. || Parties du tube digestif (bouche, pharynx, œsophage, estomac, intestin grêle, gros intestin, anus). || Le nerf pneumogastrique (cit.) innerve le tube digestif.
6 Le marquis souffrait d'un délabrement général du tube digestif (…) Il en résultait à travers la personne du marquis une sorte de traînée brûlante, à la fois spasme et morsure, feu et contraction, qui commençait dès l'arrière-bouche pour se terminer au séant, avec une émeute principale entre les côtes et le nombril.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. VIII, I, p. 6.
Tubes urinifères. || Petits tubes. Tubule.
(1904). Bot. || Tube criblé : petit conduit de la sève (cit. 1) élaborée chez les plantes vasculaires. Vaisseau. || Tube pollinique.
2 (XXe). Emballage formé d'un tube (A., 1.) de verre ou de métal fermé par un bouchon (pour contenir des solides, des poudres). || Tube d'aspirine. || Tube de safran, de vanille. || Tube de rouge à lèvres : étui cylindrique qui protège le bâton, le crayon.
Emballage cylindrique souple à petit goulot fileté pour recevoir un bouchon à vis, au fond formé d'un repli plat, destiné à contenir une matière pâteuse qui sort sous la pression des doigts. || Tube de dentifrice, de lait condensé.
7 (…) Mathieu pressa sur un tube et un cylindre de pâte rose sortit en chuintant, se cassa, tomba sur les poils de la brosse.
Sartre, le Sursis, p. 168.
8 Il s'agissait d'un tube de vaseline dont l'une des extrémités était plusieurs fois retournée. C'est dire qu'il avait servi.
Jean Genet, Journal du voleur, 1949, p. 20.
C (1878). Anciennt. Chapeau d'homme dont la calotte est en forme de tube. Haut-de-forme, tubette, tuyau (de poêle).
9 (…) il portait un tube gris d'une forme évasée que Delion ne faisait plus que pour lui, pour le prince de Sagan, pour M. de Charlus, pour le marquis de Modène, pour M. Charles Haas et pour le comte Louis de Turenne.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. VIII, p. 238.
D (Angl. tube).
1 (1901; angl. single tube, 1896). Sports. Pneu de compétition, de faible diamètre, dont la chambre à air est fermée dans une enveloppe cousue, et coiffée d'une chape légère de caoutchouc. || Des « tubes trop légers, qui crevaient sur les silex » (R. Dieudonné, Bordeaux-Paris, 1923). Boyau.
2 (Déb. XXe; angl. tube). || Le Tube : le métro de Londres.REM. La même métaphore qu'en anglais se trouve en français dans le roman d'anticipation de Robida, le Vingtième Siècle (av. 1900), pour désigner un train ultra-rapide, propulsé à l'intérieur d'un tube.
10 Les tubes n'en sont pas moins une des plus merveilleuses conquêtes modernes. Sait-on ce qu'il fallait jadis d'heures pour aller à Madrid ? (…) Aujourd'hui le tube vous y transporte en une heure et demie par train omnibus et en moins d'une heure par le grand express.
(…) Chaque cylindre porte, écrit en grosses lettres, le nom de la station où il doit s'arrêter.
Robida, le Vingtième Siècle, p. 182. (Avant 1900.)
DÉR. (De A.) 1. Tuber, tubeur, tubeuse, 1. tubiste. — (De A. et C.). Tubette.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tube — tube …   Dictionnaire des rimes

  • Tube — Tube, n. [L. tubus; akin to tuba a trumpet: cf F. tube.] 1. A hollow cylinder, of any material, used for the conveyance of fluids, and for various other purposes; a pipe. [1913 Webster] 2. A telescope. Glazed optic tube. Milton. [1913 Webster] 3 …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tube — may refer to:Electronics *vacuum tube, a component of electronics *cathode ray tube, a common component of electronics such as televisions and other displays *Tube, An expansion bus on the BBC Micro computer *Nokia 5800 Tube , A mobile phoneFood… …   Wikipedia

  • tube — [ tub ] noun count ** ▸ 1 object like a pipe ▸ 2 long narrow container ▸ 3 long thin part inside body ▸ 4 television ▸ 5 cathode ray tube ▸ 6 underground train ▸ + PHRASES 1. ) a long narrow object similar to a pipe that liquid or gas can move… …   Usage of the words and phrases in modern English

  • tube — [to͞ob, tyo͞ob] n. [Fr < L tubus, a pipe] 1. a) a hollow cylinder or pipe of metal, glass, rubber, etc., usually long in proportion to its diameter, used for conveying fluids, etc. b) an instrument, part, organ, etc. resembling a tube… …   English World dictionary

  • tube — (n.) 1610s, from M.Fr. tube (mid 15c.), from L. tubus tube, pipe, of unknown origin. The London subway was christened the Twopenny Tube before it even opened (H.D. Browne, in the Londoner of June 30, 1900); tube for cylindrical railway tunnel is… …   Etymology dictionary

  • Tube — (englisch für Rohr, Röhre) bezeichnet: einen biegsamen Behälter mit Schraub oder Klickverschluss zum Herausdrücken einer Paste, siehe Tube (Behälter) die Verbindung zwischen Ohr und Rachen, siehe Eustachi Röhre den Eileiter (lat. Tuba uterina,… …   Deutsch Wikipedia

  • Tube — Sf std. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ne. tube, das über frz. tube m. auf l. tubus m. Röhre zurückgeht.    Ebenso nndl. tube, ne. tube, nfrz. tube, nschw. tub, nnorw. tube; Tuba. ✎ Röhrich 3 (1992), 1648; DF 5 (1981), 522. englisch frz …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • tube — ► NOUN 1) a long, hollow cylinder for conveying or holding liquids or gases. 2) a flexible metal or plastic container sealed at one end and having a cap at the other. 3) a hollow cylindrical organ or structure in an animal or plant. 4) Brit.… …   English terms dictionary

  • tube — TUBE. s. m. Terme dogmatique. Tuyau, sarbacanne, conduit, canal de plomb, de fer &c. par où l air & les choses liquides passent & ont une issuë libre. Tube de carton. tube de laiton, de cuivre, de fer &c. le tube d une lunette de longue veuë. il… …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.